Couronne des rois à la rose

Qui dit premier dimanche de janvier (et de l’année), dit épiphanie. La galette, on l’aime tous, on sait comment, avec du beurre dedans, mais ne nous voilons pas la face: l’épiphanie ne serait pas l’épiphanie sans la fève et la couronne qui va avec! Alors, il y a ceux qui scrutent la galette sous toutes ses formes pour tenter d’apercevoir le trésor de céramique, ceux qui se resservent pour optimiser leurs chances de la trouver, ceux qui trichent (-Oh, regarde le bel éléphant rose? -Où ça?) et il reste ceux qui s’en fichent et qui aiment juste la galette, comme des gens anormaux.

Sachant que lorsque ce n’est pas la fève, c’est la galette elle-même qui devient une source de conflit! L’éternel combat de la frangipane et de la brioche! Laquelle était là la première? Laquelle est la meilleure? Laquelle représente la tradition? Si vous voulez mon avis, la couronne des rois (la brioche) c’est super bon… Et la frangipane aussi. C’est bon pareil, et à tous les coups elles sont aussi vieilles l’une que l’autre! (ce qui ne nous empêche pas d’avoir choisi la galette briochée cette année, histoire de faire une année sur deux, pour ne pas faire de jalouse! :P)

Couronne des rois à la rose (épiphanie) 04-01 (5)

Un résultat royal, avec une brioche à la mie aérée et bien levée, délicatement parfumée à la rose, dont le sirop au miel et à la rose sucre subtilement tout en appuyant le parfum de la fleur. Les amandes torréfiées apportent une petite touche de gourmandise

Ingrédients pour 6 personnes: pâte à brioche: 320g de farine tamisée + un peu pour le pétrissage, 30g de sirop d’agave, 6g de sel, 1 sachet de levure boulangère déshydratée, 1/2 verre de lait tiède, 4 oeufs battus, 2 cuillères à soupe d’eau de rose, 130g de beurre ramolli, 1 fève

topping: 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1 cuillère à soupe d’eau de rose, 1 grosse poignée d’amandes effilées torréfiées.

  • Délayer la levure dans le lait tiède, en suivant les instructions sur le sachet.
  • Dans une jatte, mélanger la farine, le sirop d’agave, le sel et la levure, en veillant à homogénéiser la pâte. Ajouter les oeufs battus et l’eau de rose. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  • Incorporer le beurre coupé en morceaux. Bien travailler la pâte, pour qu’elle soit homogène.
  • Couvrir d’un torchon propre et laisser lever 2h à température ambiante.
  • Pétrir à nouveau la pâte, rajouter de la farine (petit à petit) si elle colle de trop. Insérer la fève. Recouvrir du torchon et placer au réfrigérateur pour la nuit.
  • Le lendemain, retravailler la pâte, puis la poser sur un plan de travail fariné. L’étaler, puis la plier en 4, 2 fois de suite.
  • Ramasser la pâte en boule. Creuser un trou au centre et la placer dans un moule à savarin beurré et fariné.
  • Laisser gonfler 30min.
  • Préchauffer le four à 180°C (th.6). Enfourner la couronne pour 30min. Laisser refroidir.
  • Préparer le topping: Dans une petite casserole, diluer le miel et l’eau de rose.
  • Badigeonner au pinceau la brioche refroidie de sirop (ne pas hésiter), puis parsemer des amandes torréfiées.

Couronne des rois à la rose (épiphanie) 04-01 (3)

Couronne des rois à la rose (épiphanie) 04-01 (11)

Couronne des rois à la rose (épiphanie) 04-01 (7)

Bon Appétit!

Et n’oubliez pas… Ce n’est pas si grave de ne pas avoir la fève! (-Regarde là bas, un arbre qui marche!)

Publicités

2 commentaires

Laissez un commentaire! :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s